La présence d’autres pathologies augmente le risque de complications chez un patient atteint du nouveau coronavirus. D’où l’importance pour les porteurs du VIH ou les anciens tuberculeux de redoubler de vigilance. Entretien. Le professeur Jean-Marie Kayembe est chef du service de pneumologie aux cliniques universitaires de Kinshasa. C’est aussi le do...

Lire la suite...


WordPress Theme built by Shufflehound.
WordPress Lightbox Plugin