Au Mali, le métier des armes est demeuré longtemps l’apanage des hommes. En 1974, soit plus d’une décennie après la création de l’Armée malienne, deux femmes bousculent les habitudes : Kani Diabaté et feu Fatoumata Kanipo. Alors diplômées de l’École de médecine, elles sont incorporées co...

Lire la suite...


WordPress Theme built by Shufflehound.
WordPress Lightbox Plugin