Deux des trois civils accusés de vol, et amputés chacun d’un pied et d’une main par de présumés jihadistes le week-end dernier, près de la localité de Ansongo (nord) sont arrivés ce lundi à Gao, chef-lieu de la région pour recevoir des soins à l’hôpital. Ils sont accusés d’avoir braqué...

Lire la suite...


WordPress Theme built by Shufflehound.
WordPress Lightbox Plugin