Le chef de file de l’opposition Soumaïla Cissé et sa délégation en campagne dans le cercle de Nianfunké aux comptes des élections législatives, annoncés comme portés disparus depuis hier soir, ont été enlevés par les hommes armés, selon la cellule de crise de son parti. Ce jeudi matin, au quartier de Bad...

Lire la suite...