Après la sanction administrative de 50 jours d’arrêt de rigueur prononcée contre les Adjudants Bréhima Diakaridia Goro et Sayon Kéïta considérés par la hiérarchie militaire comme les têtes de proue dans l’affaire dite désormais des faux bulletins de salaire imprimés pour les militaires, le dossier connait d...

Lire la suite...


WordPress Theme built by Shufflehound.
WordPress Lightbox Plugin